Excel par l'exemple
Débuter et progresser sur Microsoft Excel à l'aide d'exercices aidés et corrigés, de guides pratiques, de trucs et astuces, d'un forum utilisateurs, etc.

 

Téléchargez le livret des formules Excel


Accueil
Guides Excel
Excel en Vidéos
Formules de calcul
Exercices
Raccourcis Clavier
Trucs et Astuces
Applications
Forum Utilisateurs
Ancien Forum
Liens Utiles
Livre d'Or
Contact


=AUJOURDHUI()
=JOUR()
=MOIS()
=ANNEE()
=DATE()
=JOURSEM()
=NO.SEMAINE()
=DATEDIF()
=NB.JOURS.OUVRES()
=SERIE.JOUR.OUVRE()

=FIN.MOIS()
=JOURS360()


La fonction =AUJOURDHUI()

Cette fonction vous permet d'afficher automatiquement la date du système (ordinateur) dans une cellule.
Vous pouvez également utiliser cette fonction en combinaison avec une autre formule de calcul sur les dates.

Voici sa syntaxe :

=AUJOURDHUI()

Attention : Il n'y a rien à écrire entre les parenthèses

Exemple : Vous avez saisi une date d'échéance dans la cellule A1 (par exemple 12/06/04). En B1 vous désirez connaître le nombre de jours restant entre cette date d'échéance et la date du jour. En B1 vous écrivez :

=A1-AUJOURDHUI()

En supposant que la date du jour soit le 3 juin 2004, Le résultat est : 9


La fonction =JOUR()

Cette fonction prend tout son intérêt dans le cadre de la fonction =DATE() décrite ci-après. Mais elle peut aussi être utilisée seule.
Cette fonction vous permet d'extraire le numéro du jour du mois à partir d'une date saisie dans une cellule (ou dans la formule elle même). Le numéro extrait peut ainsi être utilisé pour effectuer des calculs ou des test dans le cadre d'une fonction logique.
Vous pouvez également utiliser cette fonction en combinaison avec une autre formule de calcul sur les dates.

Voici sa syntaxe :

=JOUR()

Exemple : Vous avez saisi une date de paiement dans la cellule A1 (par exemple 12/06/04). En B1 vous désirez connaître le jour où la facture devra être payée compte tenu d'un délai de paiement de 8 jours. En B1 vous écrivez :

=JOUR(A1)+8

Le résultat est : 23/06/04 (ou 23 si vous modifiez le format des nombres)


La fonction =MOIS()

Cette fonction prend tout son intérêt dans le cadre de la fonction =DATE() décrite ci-après. Mais elle peut aussi être utilisée seule.
Cette fonction vous permet d'extraire le numéro du mois à partir d'une date saisie dans une cellule (ou dans la formule elle même). Le numéro extrait peut ainsi être utilisé pour effectuer des calculs ou des test dans le cadre d'une fonction logique.
Vous pouvez également utiliser cette fonction en combinaison avec une autre formule de calcul sur les dates.

Voici sa syntaxe :

=MOIS()

Exemple : Vous avez saisi une date de paiement dans la cellule A1 (par exemple 12/06/04). En B1 vous désirez connaître le jour où la facture devra être payée compte tenu d'un délai de paiement de 2 mois. En B1 vous écrivez :

=MOIS(A1)+1

Le résultat est : 12/07/04 (ou 07 si vous modifiez le format des nombres)


La fonction =ANNEE()

Cette fonction prend tout son intérêt dans le cadre de la fonction =DATE() décrite ci-après. Mais elle peut aussi être utilisée seule.
Cette fonction vous permet d'extraire le numéro de l'année à partir d'une date saisie dans une cellule (ou dans la formule elle même). Le numéro extrait peut ainsi être utilisé pour effectuer des calculs ou des test dans le cadre d'une fonction logique.
Vous pouvez également utiliser cette fonction en combinaison avec une autre formule de calcul sur les dates.

Voici sa syntaxe :

=ANNEE()

Exemple : Vous avez saisi une date la cellule A1 (par exemple 12/06/04). En B1 vous désirez ajouter une année à cette date. En B1 vous écrivez :

=ANNEE(A1)+1

Le résultat est : 12/06/05 (ou 2005 si vous modifiez le format des nombres)


La fonction =DATE()

Cette fonction peut se combiner avec les fonctions ci-dessus. Mais elle peut aussi être utilisée seule.
Cette fonction vous permet de calculer une date à partir d'une autre
Vous pouvez également utiliser cette fonction en combinaison avec une autre formule de calcul sur les dates.

Voici sa syntaxe :

=DATE(annee;mois;jour)

Exemple : Vous avez saisi une date de paiement dans la cellule A1 (par exemple 12/06/04). En B1 vous désirez connaître le jour où la facture devra être payée compte tenu d'un délai de paiement à 30 jours. En B1 vous écrivez :

=DATE(ANNEE(A1);MOIS(A1)+1;JOUR(A1))

Le résultat est : 12/07/04

Exemple 2 : Vous voulez calculer un amortissement et vous avez besoin d'obtenir automatiquement la date du dernier jour de l'exercice comptable. Vous avez saisi la date d'achat de matériel dans la cellule A1 (par exemple 15/06/04). En B1 vous désirez obtenir da date de fin d'exercice (à savoir le 31 décembre de l'année). En B1 vous écrivez :

=DATE(ANNEE(A1);12;31)

Le résultat est : 31/12/04


La fonction =JOURSEM()

Cette fonction vous permet de connaître le numéro du jour de la semaine à partir d'une date saisie dans une cellule (ou dans la formule elle même). Le numéro extrait peut ainsi être utilisé pour effectuer des calculs ou des test dans le cadre d'une fonction logique.
Vous pouvez également utiliser cette fonction en combinaison avec une autre formule de calcul sur les dates.

Voici sa syntaxe :

=JOURSEM(Numéro_de_serie;type_de_retour)

Numéro_de_serie est la date de référence (saisie ou référence à une cellule)
type_de_retour) est la codification des jours :

  • code 1 : dimanche = 1 et samedi = 7

  • code 2 : lundi = 1 et dimanche = 7

  • code 3 : lundi = 0 et dimanche = 1

Exemple : Vous avez saisi une date de paiement dans la cellule A1 (par exemple 9/06/04). En B1 vous désirez connaître le jour de la semaine correspondant. En B1 vous écrivez :

=JOURSEM(A1;2)

Le résultat est : 3 (ou mercredi si vous modifiez le format des nombres)


La fonction =NO.SEMAINE()

Cette fonction vous permet de connaître le numéro de la semaine à partir d'une date saisie dans une cellule (ou dans la formule elle même). Le numéro extrait peut ainsi être utilisé pour effectuer des calculs ou des test dans le cadre d'une fonction logique.
Vous pouvez également utiliser cette fonction en combinaison avec une autre formule de calcul sur les dates.

Voici sa syntaxe :

=NO.SEMAINE(Numéro_de_serie;méthode)

Numéro_de_serie est la date de référence (saisie ou référence à une cellule)
méthode est la codification des jours :

  • code 1 : dimanche est le premier jour de la semaine

  • code 2 : lundi est le premier jour de la semaine

Exemple : Vous avez saisi une date de paiement dans la cellule A1 (par exemple 9/06/07). En B1 vous désirez connaître le jour de la semaine correspondant. En B1 vous écrivez :

=JOURSEM(A1;2)

Le résultat est : 23 (ou mercredi si vous modifiez le format des nombres)

 


La fonction =DATEDIF()

Attention, pour faire fonctionner cette formule vous devez activer la macro complémentaire "Utilitaire d'analyse".
Pour cela, allez dans le menu "Outils/ Macros complémentaires", cochez l'option "Utilitaire d'analyse" et cliquez sur OK.

Pour Excel 2007 suivez la procédure décrite ici

La fonction =DATEDIF() permet de calculer la différence entre deux dates en années, mois et jours. Elle conmporte 3 arguments :

Syntaxe : =DATEDIF(Date1;Date2;code)

Cette fonction renvoie la différence entre Date1 et Date2 (attention, Date2 >= Date1) selon l'argument Code, qui peut prendre les valeurs suivantes :

  • "y" : différence en années

  • "m" : différence en mois

  • "d" : différence en jours

  • "ym" : différence en mois, une fois les années soustraites

  • "yd" : différence en jours, une fois les années soustraites

  • "md" : différence en jours, une fois les années et les mois soustraits

La fonction =DATEDIF() peut être en particulier utilisée pour calculer des âges. Par exemple, si la cellule A1 contient une date de naissance et la cellule A2 la date du jour :

Exemple : en A1 : 20/04/1963 et en A2 : 27/05/2002

Formule

Résultat

En années =DATEDIF(A1;A2;"y")

39

En mois =DATEDIF(A1;A2;"m")

469

En jours =DATEDIF(A1;A2;"d")

14282

différence en mois, une fois les années soustraites =DATEDIF(A1;A2;"ym")

1

différence en jours, une fois les années soustraites =DATEDIF(A1;A2;"yd")

37

différence en jours, une fois les années et les mois soustraits =DATEDIF(A1;A2;"md")

7


La formule =NB.JOURS.OUVRES()

Attention, pour faire fonctionner cette formule vous devez activer la macro complémentaire "Utilitaire d'analyse".
Pour cela, allez dans le menu "Outils/ Macros complémentaires", cochez l'option "Utilitaire d'analyse" et cliquez sur OK.

Pour Excel 2007 suivez la procédure décrite ici

Cette formule vous permet d'obtenir le nombre de jours ouvrés entre 2 dates (Rappel : Il y a 5 jours ouvrés par semaine).
Voici sa syntaxe :

=NB.JOURS.OUVRES(date_départ;date_fin;jours_fériés)

Les dates de départ et de fin peuvent être saisies dans la formule ou faire référence à des cellules où elles ont été saisies.
Les
jours fériés (optionnel) sont entrés dans la formule en faisant référence à une plage de cellules où ils ont été saisis.

Exemple : On cherche le nombre de jours ouvrables entre e 1er janvier et le 30 juin 2003 :

  • En A1 on entre la date de départ : 01/01/2003,

  • En A2 on entre la date de fin : 30/06/2003,

  • De A5 à A15 on entre les dates des jours fériés de 2003

  • En C1 on écrit la formule suivante :


=NB.JOURS.OUVRES(
A1;A2;A5:A15)

Le résultat donne : 123


La formule =SERIE.JOUR.OUVRE()

Cette formule vous permet d'obtenir une date de fin en tenant compte de la date de départ, du nombre de jours ouvrés qui devront s'écouler, et des jours fériés compris entre ces 2 dates. (Rappel : Il y a 5 jours ouvrés par semaine).

Attention, pour faire fonctionner cette formule vous devez activer la macro complémentaire "Utilitaire d'analyse".
Pour cela, allez dans le menu "Outils/ Macros complémentaires", cochez l'option "Utilitaire d'analyse" et cliquez sur OK.

Pour Excel 2007 suivez la procédure décrite ici


Voici sa syntaxe :

=SERIE.JOUR.OUVRE(date_départ;nb_jours;jours_fériés)

Les dates de départ et le nombre de jours à ajouter peuvent être saisies dans la formule ou faire référence à des cellules où elles ont été saisies.
Les
jours fériés (optionnel) sont entrés dans la formule en faisant référence à une plage de cellules où ils ont été saisis.

Exemple : Une facture établie le 10 mars 2003 devra être payée au bout de 60 jours ouvrables.

  • En A1 on entre la date de départ : 10/03/2003

  • En A2 on entre la nombre de jours à ajouter : 60,

  • De A5 à A15 on entre les dates des jours fériés de 2003

  • En C1 on écrit la formule suivante :

=SERIE.JOUR.OUVRE(A1;A2;A5:A15)

Le résultat donne : 06/06/2003


La formule =FIN.MOIS()

Attention, pour faire fonctionner cette formule vous devez activer la macro complémentaire "Utilitaire d'analyse".
Pour cela, allez dans le menu "Outils/ Macros complémentaires", cochez l'option "Utilitaire d'analyse" et cliquez sur OK.

Pour Excel 2007 suivez la procédure décrite ici

Cette formule vous permet d'obtenir le dernier jour d'un mois à partir d'une date. Utile pour calculer une échéance à 30 jours fin de mois par exemple.
Voici sa syntaxe :

=FIN.MOIS(date_départ;Mois)

Les dates de départ et le mois peuvent être saisies dans la formule ou faire référence à des cellules où elles ont été saisies.
 

Exemple : Une facture établie le 10 mars 2003 devra être payée avec une échéance 30 jours fin de mois.

  • En A1 on entre la date de départ : 10/03/2003,
  • En A2 on écrit la formule suivante :

=FIN.MOIS(A1;1)

Le résultat donne : 30/04/2003


 

 La formule = JOURS360()

Cette formule calcule le nombre de jours écoulés entre 2 dates sur la base d’une année de 360 jours (12 mois de 30 jours)

Voici sa syntaxe :

=JOURS360(date_début ;date_fin ;méthode)

date_début  et date_fin  sont les 2 dates entre lesquelles vous désirez compter le nombre de jours écoulés.

Méthode est la méthode de comptage retenue :

  • 0 (zéro) ou omis, il s’agit de la méthode de comptage américaine (US (NASD)). Si la date de début est le 31 du mois, la date de début devient le 30 du même mois. Si la date de fin est le 31 du mois et que la date de début est avant le 30 du mois, la date de fin devient le 1er du mois suivant ; sinon, la date de fin devient le 30 du même mois.

  • 1, il s’agit de la méthode européenne. Les dates de début ou de fin correspondant au 31 du mois deviennent le 30 du même mois.

    Exemple : En A1 on écrit : 02/01/04, et en A2 on écrit : 31/01/04.

    • Si en A3 on écrit la formule : =JOURS360(A1 ;A2 ;0)
      le résultat donne : 29

    • Si en A3 on écrit la formule : =JOURS360(A1 ;A2 ;1)
      le résultat donne : 28